mercredi 22 mai 2013

Présence

               
                                   


 Bassin de la Muette à Élancourt.....Présence !
                                                       
                                                                  
                                                        
               
                                 Des nuages qui font la ronde
                                   Aux arabesques de l'oiseau
                                     Mon cœur au bercement du monde
                                       Va se poser sur les roseaux

                                      Et c'est l'inévitable gare
                                         Où court la vie droit sur la mort
                                           Quand l'ombre est  mauve sur la mare
                                             Où le soleil gâche son or
                   
                                              Que l'aile ardente d'un poète
                                             Emporte mon aura secrète
                                            Vers l'immobile et vif amour !

                                             Au cœur d'une rose trémière
                                           Tout est présence et la lumière
                                          Au fil de toi tisse mes jours !
                   
                                                     Irène de SAINT CHRISTOL
                                                     extrait de  Les Messes du Soleil 
                                                                 édition:La lucarne Ovale















                                   

3 commentaires:

Claudine de Faÿ a dit…

MAGNIFIQUE !!!

oceandefleurs a dit…

Bonjour, quel bonheur de lire ces phrases si belles, si riches de ce sens exceptionnel que possédait Irène de mêler le perceptible à l'invisible et au mystère !
La photo en est une superbe illustration : le miroir et ses reflets font un précieux écrin à la nature verdoyante ...
Et ce sourire, permanent, rayonnant au-delà de l'absence !
Le symbole de la permanence de l'être et de la lumière éternelle !
A bientôt, oceandefleurs

Jeanmi a dit…

Avec un nom pareil, la pureté légère et transparence parait une évidence !...